Saison des pluies à Bagan ☂

Depuis bientôt trois semaines, on est en Birmanie avec Florian (le petit frère de Robin, seulement 1m90).

 

Mise en contexte

Après les retrouvailles à Bangkok, on a vite traversé la frontière terrestre de Mae Sot/Myawaddy parce que nos visas thaï expiraient.

On a commencé par se reposer quelques jours dans l’ancienne capitale coloniale, Moulmein (ajourd’hui Mawlamyine, qu’on prononce plus ou moins pareil), puis on passe par Yangon (ancienne capitale du pays avant son déplacement en 2005 à Naypyidaw) avant d’arriver en train à Mandalay, l’ancienne capitale royale (d’avant la colonisation), entourée d’autres plus petites anciennes capitales royales (Ava, Sagaing, Mingun…).

 

Ça fait beaucoup de capitales…

Oui, on dirait que tout en Birmanie est une ancienne capitale de quelque chose ! Dans le guide c’est écrit que les rois Birmans fondaient leurs royaumes dans des nouvelles villes pour renforcer leur héritage.

 

Arrivée brillante à Mawlamyine, avec notre serveur préféré Cachouna

 

Bagan

Après Mandalay, on a pris le bus pour Bagan, l’ancienne capitale du royaume de Pagan entre le 9e et 13e siècle. C’est à cette époque que le roi s’était converti au bouddhisme. Et comme le roi était un homme qui faisait pas les choses à moitié, il a fait construire des tonnes de temples au nom de sa nouvelle foi.

Dans les années 90, on en avait recensé 2834 !

 

… selon le guide

Avant d’y aller, on s’était informés : ce qu’il faut pas rater, c’est un vol en montgolfière en dessus de la plaine, et voir le coucher de soleil du haut d’un temple.

Ça promet d’être quelque chose

 

… selon nous

On avait oublié de prendre en compte la saison des pluies :

La saison des pluies, ça veut dire que :

  • Il pleut beaucoup
  • Donc il y a beaucoup de nuages
  • Donc on voit pas le soleil
  • Donc il y a pas de coucher de soleil

Et que :

  • Il pleut beaucoup
  • Donc c’est la saison basse touristique
  • Donc il y a pas de montgolfières

Pour se réconforter on se dit qu’au fond ça va, que comme ça on a pas dépensé 1000$ en montgolfière. En plus les couchers de soleil c’est surfait, et la pluie ça rafraîchit.

 

Balades en e-bike

Au fond, c’était pas si mal. Un des deux jours passés sur place était couvert mais pas trop pluvieux, et on a pu louer des scooters pour se balader de temple en temple.

Mais attention : à Bagan, on loue pas n’importe quel scooter. C’est des scooter électriques, ou e-bikes, qui ont vraiment la classe.

À une vitesse de pointe de 50km/h, on visite.

 

… des temples incontournables

Ananda

Dans Ananda, quatre gros bouddhas en tek plaqués or

Dhammayangyi

Dans Dhammayangyi, une partie d’échecs

Bupaya, au bord de l’Irrawaddy

On essaie aussi de trouver un temple où grimper pour voir le coucher de soleil. Le guide en recommande quelques uns… où il est maintenant interdit de grimper (préservation du patrimoine, restauration, bla bla bla).

Au final notre mission échoue, impossible de trouver un temple grimpable. Mais c’est pas grave : en fin d’aprem il se remet à pleuvoir, et le soleil disparaît.

 

… des temples secrets

Au bout de plus petites routes…

… on visite des temples où on est tout seuls…

… où on découvre des bouddhas cachés…

… et même un bouddha couché !

Après tout, Bagan, c’était sympa ! Et à l’occasion, on retournera y faire un vol en montgolfière…

Bisous 😘

 

Un dernier tour dans les grottes autour de Hpa An, et demain on repasse la frontière thaï ! La boucle est bouclée

4 réponses
  1. Greg dit :

    Pas de beau temps, pas de soleil
    Pas de soleil, pas de coucher de soleil
    Pas de coucher de soleil… pas de coucher de soleil !

    Répondre
    • Robin
      Robin dit :

      Et la fois où un monsieur nous a ouvert la grille verrouillée d’un temple sombre pour nous laisser visiter, on s’attendait presque à ce qu’il nous explique que ce tombeau serait notre tombeau 😉

  2. Souad dit :

    Floc, floc, au moins dans les temples, vous êtes à l’abri de la pluie! ça doit motiver 😉
    Sinon les tongs ne vous font pas de grandes marques de boue jusqu’en haut du t’shirt?
    Bon retour en terres thaïlandaises

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.