Maaaa… caaaa… o ! Ma-ca-o đŸŽ” (et sa cuisine)

Recommandation de l’auteur : montez votre volume et ouvrez cette chanson sur YouTube pour l’Ă©couter pendant votre lecture ! đŸŽ”

Hier, pour notre dernier jour à Hong Kong, on a passé la journée à Macao.

À 6 plombes du mat’ on dormait encore, et c’est Ă  10h30 qu’on a embarquĂ© sur le ferry Ă  Kowloon (Hong Kong cĂŽtĂ© continent), avec plein de touristes chinois qui trimballaient leurs valises.

Ils vont faire leur shopping Ă  Macao et rentrent le soir Ă  Hong Kong, comme si ils allaient au mall.

 

La premiĂšre chose qu’on remarque en arrivant Ă  Macao, c’est l’Ă©norme gratte-ciel dorĂ© en forme de flamme. Ou de fleur ? Difficile Ă  dire. En tout cas, il est… remarquable.

Dedans c’est un hĂŽtel, et le casino Grand Lisbon.

 

En parlant de Lisbonne — on a beaucoup entendu parler portugais, que ça soit de la bouche de touristes ou de vieux Macanais et Macanaises.

Coup de cƓur pour un jeune — manifestement portugais — qui discutait dans sa langue natale avec une vieille dame asiatique dans le restaurant oĂč on a mangĂ© midi. Le portugais Ă  Macao, c’est pas que pour le nom des rues !

 

Le resto en question s’appelait Riquexo. Je l’avais trouvĂ© Ă  l’avance sur internet, et apparemment c’est un des rares restos qui sert encore de la cuisine Macanaise, chinoise avec un twist portugais (j’imagine — j’ai jamais vraiment mangĂ© portugais).

On y a goĂ»tĂ© le minchi, patates avec de la viande hachĂ©e (je dirais mĂȘme viande Ă©minchĂ©e, d’oĂč minchi), et un plat de poisson, lui aussi avec des patates, le tout accompagnĂ© de riz. Super bon !

 

Sinon, dans la catégorie cuisine locale, on a aussi mangé plein de pasteis de nata en se baladant dans la ville (merci les colons).

Le Margaret CafĂ© e Natas Ă©tait malheureusement fermĂ© quand on est arrivĂ©s pour y goĂ»ter ses fameux natas, qui s’exportent jusqu’au Portugal (pour de vrai). Quand Ă  Lord Stow’s, rĂ©putĂ© pour faire les meilleurs natas de la rĂ©gion, il se trouvait sur l’Ăźle du Sud, un peu trop loin pour nous.

On avait goĂ»tĂ© les natas de Lord Stow’s Ă  Hong Kong… je rejoins l’avis populaire 😍

 

MalgrĂ© tout, ceux qu’on a mangĂ©s au hasard par-ci par-lĂ  Ă©taient super bons ! Recette portugaise (consistance du style flan, e grillĂ©s dessus), et en gĂ©nĂ©ral une pĂąte feuilletĂ©e mais parfois brisĂ©e (que j’aime moins).

Des natas Ă  pĂąte brisĂ©e (egg tart en anglais, ou egg tat ça va aussi 😉)

 

On a aussi Ă©tĂ© acheter une boĂźte de biscuits secs aux amandes cuits au charbon, tradition que les autoritĂ©s locales interdisent aujourd’hui — avec une exception pour une seule pasteleria rĂ©putĂ©e !

 

On sent le goĂ»t du charbon quand on en mange, c’est spĂ©cial et c’est dĂ©licieux.

 

J’ai adorĂ© avoir la chance de goĂ»ter Ă  cette cuisine unique qu’on ne trouve dĂ©jĂ  pas facilement Ă  Macao, donc vraisemblablement pas en dehors de l’enclave.

À la fin de la journĂ©e, aprĂšs avoir marchĂ© des heures entre casinos extravagants et bĂątisses coloniales classĂ©es UNESCO (avec leurs patios) ; aprĂšs ĂȘtres arrivĂ©s transpirants Ă  la forteresse qui surplombe la ville ; aprĂšs avoir foulĂ© le bĂ©ton des boulevards et les pavĂ©s du Largo do Senado ; c‘est extĂ©nuĂ©s mais satisfaits qu’on a repris le ferry pour Hong Kong.

Une visite inoubliable !

Robin

6 réponses
    • Robin
      Robin dit :

      Mis Ă  jour, merci !
      Et oui, Ă©tonnante, c’est le moins qu’on puisse dire 🙂 Toute en contrastes !

  1. Avatar
    Souad dit :

    Ma… caramba je vais l’avoir toute l’aprĂšs-midi dans la tĂȘte, cette chanson!
    Alors moi qui ne suis pas trĂšs crĂšme ni pĂąte feuilletĂ©e, j’avoue que je vous laisse Ă  ces dĂ©lices-lĂ  sans jalousie 😉
    Mais Ă©tonnant d’imaginer ces traditions qui perdurent, ces croisements de cultures, ces hĂ©ritages revisitĂ©s. Le monde, quoi!
    Beijos!

    RĂ©pondre
    • Robin
      Robin dit :

      De toutes façons je partage pas mes natas 😉
      Mais tu aurais sĂ»rement aimĂ© ces biscuits secs cuits au charbon ! Par contre a dĂ©jĂ  fini la boĂźte qu’on avait ramenĂ©e (oups)

RĂ©pondre

Se joindre Ă  la discussion ?
Vous ĂȘtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.