On a pédalé notre dernière étape avant la mer, de Prenzlau à Ückermünde, entre 5 heures du matin et midi : la météo annonçait de la pluie plus tard dans la journée.

Note : ceci est l'article 4/6 d'une série sur notre voyage à vélo de Berlin à Usedom, en juillet 2020. Lisez l'intro dans À vélo de Berlin à la mer.

Trois Streusel avant la mer

Rien de très spécial à signaler sur le chemin. À cause des prévisions on s'est peu arrêtés, sauf pour des petites pauses café-Streusel dans des villages sur le chemin.

Clara mange un petit dej sur la terrasse ensoleillée d'une boulangerie à Pasewalk

Le Streuselkuchen est le gâteau allemand. C'est un gâteau où on parsème ("streusen" en allemand) un mélange de beurre, farine et sucre (le Streusel), qui grillera au four comme sur un crumble.

On en a jamais autant mangé que ce jour-là : trois Streusel en trois heures, un nouveau record. Le premier à Pasewalk à environ mi-chemin de notre étape, le second à Torgelow, et le troisième à Eggesin, le dernier village avant notre arrivée à Ückermünde.

On recommande celui de Eggesin, même si honnêtement, on avait plus vraiment envie d'un autre Streusel à ce moment-là.

On prenait un Pott Kaffee dans une épicerie-café du village, et on s'est rendus compte que la région est connue pour ses myrtilles : il y a une fête de la myrtille bi-annuelle, l'élection d'une reine de la myrtille, mais surtout on est en pleine saison, et cette petite épicerie fait son propre Streusel à la myrtille.

On a pas pu résister.

Clara et notre Streusel à la myrtille à Die Blaubeerscheune à Eggesin

Photos de la fête de la myrtille sur le mur à Die Blaubeerscheune à Eggesin

Et finalement, quelques kilomètres plus loin et avec la pluie qui commençait, on est arrivés à la mer !

Ückermünde et la lagune de Szczecin

Enfin, pas tout à fait la mer, mais presque. C'est la lagune de Szczecin, plus grande que le lac Léman mais d'une profondeur maximale de 6 mètres. Une immense piscine.

On peut y pêcher à la fois des poissons d'eau douce et d'eau salée, et c'est donc à Ückermünde qu'on retrouve notre plat préféré des côtes allemandes : le Fischbrötchen.

Notre préféré est à Haffküste, une poissonnerie qui travaille uniquement avec des pêcheurs de la lagune.

Clara et deux Fischbrôtchen sur la terrasse de Haffküste à Ückermünde

La poissonnerie-Fischimbiss Haffküste à Ückermünde

La poissonnerie-Fischimbiss Haffküste à Ückermünde

En début de soirée la pluie s'arrête, et on en profite pour se promener un peu dans les ruelles de Ückermünde.

La petite ville est à l'embouchure de l'Ucker/Ücker, le fleuve qui prend source autour de Prenzlau et qui a donné son nom au Uckermark (il y a un Umlaut (¨) dans l'état de Mecklenburg-Vorpommern, mais pas à Brandenburg : c'est Uckermark mais Ückermünde).

Le centre est tout petit, plutôt village que ville, et les ruelles pavées sont super pour s'y promener. Après la pluie, c'est magnifique.

La place centrale de Ückermünde après la pluie

Bateaux amarrés sur les rives de l'Ücker à Ückermünde

Le lendemain matin, après un café, un Spritzkuchen (une pâtisserie typique du nord de l'Allemagne dont on vous a déjà parlé), et un petit Fischbrötchen pour la route, on prend un bateau pour Kamminke sur l'île de Usedom, plein de cyclistes entassés dedans, et les vélos sur le pont.

Chargement des vélos sur le bateau Ückermünde-Kamminke

Vue du phare de Ückermünde depuis le bateau pour Kamminke

Carte de la lagune de Szczecin montrant la traversée Ückermünde-Kamminke

On est finalement arrivés à destination ! On quitte le continent et dans notre prochain article, on vous parlera de l'île de Usedom.

Streusel à la myrtille : Die Blaubeerscheune, Stettiner Str. 1a, 17367 Eggesin
Fischbrötchen : Haffküste, Am Ueckerdamm 1, 17373 Ückermünde

— clara & robin